Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation


 


Population

Le canton de Berne compte plus d’un million d’habitantes et d’habitants, dont 16% d’étrangers. Trois quarts des Bernoises et Bernois vivent dans les villes de BerneBienneBerthoud, Thoune et Interlaken ou leur agglomération. Le canton de Berne compte chaque année. La population bernoise croît en moyenne de 70 000 habitants par an.

Un continuum ville-campagne

Les transformations de l’économie ont entraîné au milieu du XXe siècle une redistribution géographique de la population vers les agglomérations urbaines. La construction d’autoroutes et le changement structurel persistant au bénéfice du tertiaire ont été les principaux facteurs de l’expansion des lotissements. Aujourd’hui, la vaste zone où l’accroissement démographique est le plus important couvre de larges régions du Plateau. Dans le triangle Thoune-Bienne-Langenthal, les différences architecturales et culturelles entre les agglomérations et les zones rurales s’estompent de plus en plus, faisant place à un continuum ville-campagne.

Belp : lotissement du Riedli

Belp : lotissement du Riedli

L’allemand et le français

La situation centrale du canton de Berne en Europe, à la frontière des mondes germanophone et francophone, porte en elle une particularité : les deux langues officielles du canton sont une composante bien vivante de la vie quotidienne et de l’acquis culturel des Bernois. Le symbole de l’ouverture du canton, c’est Bienne, la seule ville véritablement bilingue de Suisse : les noms des rues et des places, par exemple, y sont tous indiqués dans les deux langues, une évidence pour les Biennois, une curiosité pour les personnes étrangères à la ville.

Bienne: panneau de rue bilingue

Bienne: panneau de rue bilingue

Il est toujours aussi surprenant de voir avec quelle sympathique nonchalance les Biennois pratiquent leur «bielinguisme» : aujourd’hui, dans leur usage linguistique quotidien, entre l’allemand et le français, une série de mots simples et de phrases courtes se sont établis, baptisés «foreigner talk».

Le bernois est un des dialectes les plus populaires de Suisse. Des dizaines de groupes suisses musicaux chantent en bernois, y compris ceux qui ne viennent pas du canton de Berne ; une des raisons en est sans doute la richesse du vocabulaire. Au sein du canton, de nombreuses variations de ce dialecte cohabitent.


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.mportal.be.ch/mportal/fr/index/portraet/bevoelkerung.html