Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Requérants d’asile déboutés Mise en service des centres de retour cantonaux

1 juillet 2020 – Communiqué de presse

Le canton de Berne a mis en service à Aarwangen et Konolfingen deux centres de retour supplémentaires, conformément à la restructuration du domaine de l’asile et des réfugiés. Il compte ainsi au total quatre hébergements collectifs pour les requérants d’asile déboutés tenus de quitter le territoire.

Pour éviter des contaminations par le COVID-19, il faut maintenir un taux d’occupation bas dans les hébergements pour requérants d’asile. Le Conseil fédéral a prolongé jusqu’à début octobre 2020 les mesures adoptées en avril dernier. À partir de cette date, l’Office de la population (OPOP) a commencé à ouvrir de nouveaux hébergements afin de pouvoir augmenter les distances entre les occupants. Il complète les trois centres prévus au départ à Aarwangen, Bienne et Champion (Gampelen) en ouvrant provisoirement un quatrième centre à Konolfingen. Cela porte à 560 le nombre de places disponibles pour les requérants d’asile déboutés devant quitter le territoire. Les centres de retour sont gérés par ORS Service AG. Le mandat a été attribué suite à un appel d’offres public.

Conditions applicables aux personnes faisant l’objet d’une décision de renvoi

Les requérants d’asile déboutés placés dans les centres de retour reçoivent l’aide d’urgence prévue par le droit constitutionnel. Elle comprend un hébergement, de la nourriture, des vêtements, des produits d’hygiène, l’assurance-maladie obligatoire et, pour les enfants en âge scolaire, l’accès à l’école obligatoire.

Les personnes qui bénéficient de l’aide d’urgence ont également des devoirs. L’OPOP leur impose en particulier d’attester leur présence dans le centre chaque jour en signant un registre et de respecter les horaires figurant dans le règlement intérieur. Elles sont tenues de quitter le territoire et il leur est interdit d’exercer une activité lucrative. Les occupants des centres de retour peuvent préparer eux-mêmes leurs repas et doivent assumer gratuitement des travaux de nettoyage. À leur arrivée dans un centre de retour, ces personnes reçoivent une notice expliquant leurs devoirs et les prestations dont elles bénéficieront.

Le conseiller d’État Philippe Müller, directeur de la sécurité du canton de Berne, soutient cette démarche et l’imposition d’un règlement intérieur : « Les centres de retour offrent aux personnes devant quitter le territoire suisse un hébergement respectant la dignité humaine, où chacune et chacun doit apporter sa contribution. »

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.mportal.be.ch/mportal/fr/index/mediencenter/medienmitteilungen.html